« L' Amérique est-elle encore un modèle ? | Accueil | Colloque 21 octobre : USA vs Europe. La guerre des droits aura bien lieu »

28/09/2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Le yéti devenu cyborg

À l’interprétation hégélienne d’une histoire toujours créatrice de concepts, de science, de volonté de puissance, vous voulez substituer une prétendue théorie de la décadence "humaniste", "naturaliste", ontologique à la Heidegger, niant l’histoire comme histoire de l’homme se produisant lui-même, "Arbeit macht frei", refusant le produit d’une évolution technique toute-puissante, qui est la vraie essence de l'homme, sa réelle Volonté de Puissance.

Histoire moderne inexplicablement régressive et malheureuse, assurant un avenir libéral aliénant pour l’humanité dans La Machine.

Mais la première révolution humaine fut celle des égyptiens de Pépi le pharaon qui se réservait pour lui seul le livre des morts.

Quand la mort de la Mort viendra, suivront la mort du Capital crétin et la renaissance de la Cité et son état total, pas bobo car dévolu à un absolu et à un Espace Vital planétaire, niant l'aliénation primordiale;

Car l'enjeu sera tout autre que de se masturber dans un Supermarché. Vous confondez bobo branleur et l'Unique.
La dialectique de la raison amènera le fascisme par le scientisme et la fin du libéral-libertaire (et de tout barbu halluciné du Passé)

Nous manque un comme ça :
https://www.youtube.com/watch?v=47JRajorwAI

« Le monde– l’être – est essentiellement chaos, abîme, sans-fond. Il est altération et auto altération. Il n’est que pour autant qu’il est toujours à-être, il est temporalité créatrice destructrice »
Domaines de l’homme, Castoriadis

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Blog-180
free counters