« Le dictionnaire du conservatisme : "reflet d'un renouveau conservateur ?" | Accueil | La Traversée de Paris - Hommage Marcel Aymé »

14/12/2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

lansquenet

Super conf, mais manque la négation qui germe dans la négation ...

LE POTLATCH FINAL DU CLAN BOBO :

La convivialité est la morale de la société de consommation.

La société d’assistés libidineux, de la libido assistée (fesses-boucs), de l’algorithmisation managériale , prétexte une convivialité d’efficacité plus grande: la domination garantie par la jouissance.

Le chiffre d’affaires de l’industrie du loisir, du tourisme, des plaisirs en général, augmente proportionnellement à l’omnipotence du système. Le capital total est celui de la séduction du Clouscard.

Le réel est obscène dans l’immédiateté du rapport, sa prostitution généralisée par la valeur marchande, froid payement comptant des ventres désublimés. Alors la frivolité peut être prise au sérieux, dans cette extermination des rapports symboliques: la mort, la distance, l’altérité, l’œuvre, la lignée, le tragique.

Et vient donc le temps des mimes politiques calculés, spectacle encore plus réel et palinodique dans son virtuel 24h/7j,

Au degré 0 du symbolisme, la toute promiscuité de l’irréversible clonage du même à l’infini, immortelle Bobo Chanel du coach sportif et du chirurgien esthétique proclame : “I am 80 years young” (O.Rey)

Alors tout l’Avoir ira au potlatch, quand la part maudite du monde pourra vraiment être réversible, affamant le clan bobo.

lansquenet

Celle là plutôt

"Quand le monde s'est fait nombre"
https://www.youtube.com/watch?v=e4Yt8Leo5iE

lansquenet

"La logique managériale"
https://www.youtube.com/watch?v=92BjSKmQIC0

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Elements174
free counters